Tony Dodd – Un ufologue Britannique

Né le 2 janvier 1935 à Londres, dans le quartier de Crystal Palace, Anthony (Tony) Dodd a intégré en 1962, après son service militaire et plusieurs situations provisoires, la West Riding Constabulary (devenue ultérieurement la West and North Yorkshire Constabulary), la Police du Yorkshire de l’Ouest, au Royaume-Uni. Au fil de ses 25 années de service et d’une carrière parfois dangereuse, il s’est acquis la réputation d’être un sergent de police tenace et compétent. 

Tony Dodd

Son implication dans l’ufologie date de sa propre observation, en janvier 1978, d’un disque incandescent surmonté d’un dôme et comportant sur sa face inférieure trois protubérances hémisphériques. Par la suite il observa dans la région de Skipton ce qui semblait être de nombreux autres ovnis, soit incidemment, soit lors de nuits de surveillance du ciel. Son observation la plus remarquable fut celle d’une forme incandescente le 7 novembre 1983 près de Bolton Abbey, dans le Yorkshire du Nord. La Ground Saucer Watch a ultérieurement dit des photos prises par Dodd qu’elles étaient « une des rares [séries de] photographies authentiques prises au Royaume-Uni. »

Dodd adhéra en 1982 à la Yorkshire UFO Society (YUFOS) – qui deviendra Quest International et publiera « UFO Magazine ». Il assuma par intermittence différents rôles dans l’organisation – particulièrement celui de Directeur des Enquêtes – qu’il abandonna pour poursuivre ses propres recherches dans le domaine ufologique. Parmi ses projets postérieurs à Quest figura  en 1999 la publication d’un ouvrage semi-autobiographique : Alien Investigator: the case files of Britain’s leading UFO Detective (Enquêteur sur les Aliens – les dossiers du plus grand détective-ufologue de Grande-Bretagne). Un manuscrit qui fait suite à ce livre n’a toujours pas été publié.

Tony Dodd était totalement convaincu que les « vrais OVNI » étaient d’origine extraterrestre, et il croyait qu’on en supprimait les preuves, par une dissimulation officielle au niveau mondial. Dodd citait de nombreux cas où il avait été espionné et parfois menacé par des individus qu’il identifiait comme des agents du gouvernement. Plus important encore, il pensait que la présence aliène sur notre planète se manifestait sous la forme de différentes bases d’ovnis côtières, les plus remarquables étant situées juste au large de l’Amérique du Sud et de l’Islande.

Tony Dodd a aussi décrit un certain nombre de cas de mutilation d’animaux ou d’humains qu’il attribuait aux agissements des extraterrestres.

Ses contacts avec la police et d’autres organismes gouvernementaux impliquent qu’il disposait de renseignements et d’informations auxquels peu d’autres gens avaient accès. Fin 2007 il a contacté Project Camelot avec des informations qui lui paraissaient si « brûlantes » qu’il nous a affirmé ne pas pouvoir se permettre d’y associer son nom. Moins d’un an plus tard, lorsqu’on a diagnostiqué sa tumeur, il nous a confié avoir le sentiment qu’elle pouvait avoir été provoquée, en représailles pour les informations qu’il avait révélées.

Commentaires du Projet Camelot

Plusieurs personnes nous ont écrit indiquant la similitude entre ce rapport et la description des extraterrestres infiltrés dans la vieille série TV « les Envahisseurs« .

Bien sûr, la question d’aliens à forme humaine ayant infiltré le gouvernement et l’armée n’est pas nouvelle, et elle a pris une dimension nouvelle grâce à Bob Dean, qui est également certain de ses informations… Et il était bien placé pour savoir.

Nous (le Projet Avalon) avons été mis en contact avec « Robie » par quelqu’un qui le connaît, et qui avait regardé notre entretien avec Bob. Il s’est rendu compte que c’était le même matériel sur lequel il avait fait des recherches indépendantes pendant de nombreuses années. Il nous a été indiqué (bien avant que nous ne postions ceci) que c’était une des caractéristiques de la série TV « Les Envahisseurs« . Nous sommes immédiatement revenus vers Robie. Il a insisté sur le fait que ceci lui ait été révélé par un certain nombre de contacts de haut niveau, en des endroits différents et dans des pays différents.

Robie, qui est un enquêteur extrêmement expérimenté, aujourd’hui à la retraite, était inflexible sur le fait que ces informations étaient réelles. Il nous a avertis très clairement que c’était des informations dangereuses, lui-même ayant été attaqué et blessé physiquement, précisément parce qu’il arrivait un peu trop proche de cette vérité, et la partageait avec un trop grand nombre de personnes.

Ce qui arrive, a-t-il expliqué (et nous sommes d’accord) est que des parties d’informations réelles sont souvent implantées dans le matériel fictif – d’habitude des émissions de télévision ou des films – comme une sorte « de fusible dans le circuit ». Donc si la vérité sort, elle est immédiatement ridiculisée comme : « oh, c’était juste une émission de télévision! Vous voulez dire que vous croyez que c’est réel ? » Une opération psychique très brillante, nous devons l’admettre.

Le film « Stargate » ainsi que la série TV du même nom sont un exemple : il y a beaucoup de vérité là-dedans. Le public pense que les portes des étoiles sont de la science fiction. Il n’en est rien. Il existe un grand nombre d’autres exemples de cela. « Total Recall« , « 2001« , « E.T. » … et la liste continue.

Nous pensons vraiment que ce sont des informations réelles et nous invitons d’autres témoins à présenter leurs propres informations, anonymement ou non, pour confirmer ou ajouter leur propre perspective. C’est une des raisons pour lesquelles nous publions ce que nous faisons et prenons des risques que peu d’autres sites web prennent.

Comme une note finale, nous avons depuis reçu des nouvelles d’un autre témoin qui décrit en détails une rencontre avec une personne très étrange dans un train, il y a un certain nombre d’années (semblable à la bien connue « rencontre étrangère » à New York de Timothy Good, reportée dans « Above Top Secret« ) qui, croit-il, n’était pas humain. Cette personne, nous a-t-il dit, n’arrêtait pas de regarder ses mains d’une façon très étrange.

Tony Dodd, chercheur en ufologie. Il est temps pour nous de révéler que notre source était le très connu et respecté enquêteur britannique dans le domaine des ovnis, Tony Dodd, qui est décédé le 24 mars 2009 à l’âge de 74 ans, des suites d’une tumeur au cerveau inopérable, détectée en août 2008. Il a toujours suspecté que sa maladie avait été  « fabriquée » et était directement liée à son travail.

« …En dehors des quatre groupes différents, tous humanoïdes, un groupe était tellement similaire à l’espèce humaine, qu’ils pouvaient s’asseoir juste à coté de nous dans un restaurant, ou dans un théâtre, sans que nous puissions nous en rendre compte. »

« Ce sont eux qui ont inquiété le plus les amiraux et les généraux, car ils pouvaient arpenter les corridors des quartiers généraux… ou du Pentagone… ou de la Maison Blanche.
 »

Suite à la publication de cette entrevue, davantage d’informations sur le sujet nous sont parvenues. Il nous a été révélé en des termes clairs qu’il est extrêmement dangereux d’avoir accès à cette information ou de la révéler.

Nous vous invitons, cher lecteur, à copier et à distribuer cette information largement sur Internet, tant que cette dernière demeure inaltérée.

Nous avons nommé notre source John Robie, d’après le personnage charismatique joué par Cary Grant dans le classique du cinéma de 1955 « To catch a thief ». Le dialogue qui suit a été échangé par e-mail. Nous avons vérifié l’identité et la bonne fois de notre source.

S’il vous plait, dites-nous en plus sur vous.

Disons juste pour le rapport que je suis un salarié retraité d’un gouvernement occidental majeur. J’ai des contacts en quelques endroits haut placés et ai examiné les secteurs dont Bob Dean a parlé pendant de nombreuses années, dans de nombreux pays.

Pouvez vous nous nous dire ce sur quoi vous avez enquêté en particulier ?

Je suis maintenant beaucoup plus proche des complexités impliquées dans le domaine des ovnis et de l’engagement du gouvernement. Il y a certainement une menace sérieuse posée par certains ovnis et de nouveaux problèmes causés par les visiteurs aliens qui sont infiltrés dans notre société, en y tenant probablement de hautes positions dans le gouvernement. Ces aliens –  qui nous ressemblent – sont ici pour des raisons inconnues et cela cause beaucoup de problèmes pour ceux qui essayent de les trouver.

Nous en avons entendu parler par Bill Hamilton et aussi par Bob Dean, comme vous le savez. À votre avis : on considère ces étrangers qui sont très semblables à l’homme comme une menace; sont-ils une menace réelle pour nous ou sont-ils juste considérés comme une menace par les autorités constituées ? Autrement dit, sont ils en réalité bienveillants ou malveillants ? 

Il y a très peu de doute sur le fait qu’ils sont ici depuis de nombreuses années et qu’ils tiennent de temps en temps des réunions avec certaines personnes très haut placées. Un officier militaire de très haut rang a écrit à propos d’une telle réunion. Ces rencontres sont plutôt rares et, pour de telles réunions qui ont lieu sous le sceau du secret, l’individu est choisi par les aliens.

Ces aliens opèrent en dehors de toute connaissance gouvernementale normale. Ils sont poursuivis par des tueurs fortement entraînés de différentes nationalités qui coopèrent dans le but de les éliminer. Les gens normaux qui se rapprochent de la vérité de ce qui se passe [réellement] pénètrent des secteurs très dangereux et auront rapidement un accident mortel. Ils ne permettront à personne « de faire tanguer le bateau ». On m’a averti que je serais tué à cause d’une partie de mon travail.

Les aliens sont très intelligents et ont probablement obtenu des positions à un niveau très élevé. Cela constitue une grande préoccupation pour les autorités supérieures. Mes informations sont que la seule façon que nous ayons de les reconnaître est qu’ils ont un doigt déformé sur une de leurs mains. Pour le cacher, ils portent d’habitude des gants ou un bandage sur le doigt, comme s’ils avaient une blessure.

Le fait qu’ils nous ressemblent et se mélangent secrètement parmi nous, nous amène à nous poser les questions suivantes : Pourquoi sont-ils ici et quelles sont leurs intentions ? Pourquoi sont-ils aussi versés dans le secret ? Il y a des personnes très haut placées qui les considèrent comme une menace et qui disposent d’équipes à leur recherche avec intention de les tuer. C’est sans doute pour cela qu’ils restent dans l’ombre. La vérité est que nous craignons ce que nous ne comprenons pas.

Avez-vous aussi appris d’où ils venaient et s’ils nous ressemblent vraiment, ou bien si, pour nous ressembler, ils ont modifié leur apparence comme un déguisement ? Le doigt déformé pourrait sembler suggérer que ce soit leur véritable apparence. Pourquoi pensez-vous que ces êtres nous ressemblent vraiment – si c’est leur vraie apparence ? Sont-ils nos ancêtres, ou probablement même nos descendants ?

On ne connaît pas leur véritable forme. Le doigt déformé suggère fortement qu’ils ne nous ressemblent pas dans leur véritable forme. Dans tous les cas ils sont très intelligents et technologiement loin devant nous. On ne connaît pas leur planète d’origine … ou s’ils sont des voyageurs dans le temps; autant que nous le sachions, ils ne l’ont jamais divulgué. 

Avez-vous une idée de la relation ou du rapport (s’il y en a) entre ces étrangers et les divers autres visiteurs ?

Non.

Y a-t-il des figures publiques bien connues, n’importe où dans le monde, que vous soupçonnez ou qui sont soupçonnées d’être non humains ?

Je ne sais pas. S’il devenait établi qu’une telle personne existe, elle disparaîtrait certainement très rapidement. Les autorités la soumettraient immédiatement à un interrogatoire afin de découvrir combien d’entre eux sont ici et quelles sont leurs intentions. C’est pour cela qu’ils restent secrets. Mais de nouveau, nous devons mettre en doute ce pourquoi ils sont ici de même que leurs intentions. Souvenez-vous toujours : si l’on parcourt l’histoire, une race plus avancée a toujours asservi une race moins avancée. C’est ce qui inquiète les autorités.

A votre connaissance,  un de ces aliens a-t-il jamais été tué « avec succès » ? Et dans ce cas, quels moyens ont-ils été utilisés ?

Je ne sais pas.

Soupçonnez-vous ou croyez-vous avoir jamais rencontré un de ces aliens personnellement ?

J’ai rencontré quelques personnes très intéressantes, mais personne qui n’ai admis être un alien. Alors de nouveau, je dois dire que je ne sais pas.

Avez-vous la liberté de dire comment vous vous êtes procuré toutes ces informations ? Pouvez-vous, par exemple, nous en dire plus sur la provenance de vos informations ? Ce matériel vient-il d’une seule source, ou l’avez-vous entendu de sources multiples ? Si vos sources sont des initiés, de quel niveau / branche du renseignement / de l’armée ou du gouvernement sont-ils issus ? Avez-vous réellement confiance en eux ?

Ma formation dans le renseignement a été très utile et j’ai voyagé à travers le monde pour rencontrer ces personnes. Mes informations sont issues de militaires de haut niveau, de sources scientifiques et politiques. J’en ai assez dit.

Est-ce que c’est une situation reconnue et présente à l’esprit des autorités dans des pays autres que les Etats Unis ?

Oui. Après les Etats-Unis, les autorités dirigeantes sont la Russie et le Royaume Uni.

Pouvons-nous publier ces informations, étant donné qu’il n’y aurait aucun indice d’une liaison avec vous ?

Soyez conscients que certaines des informations que je vous ai données peuvent être très dangereuses. J’ai reçu de nombreuses menaces de mort. Les informations relatives à la poursuite et à l’élimination des aliens sont très dangereuses. Soyez très prudents. Beaucoup de personnes impliquées dans ce domaine ont eu des accidents très mortels. Vous pouvez utiliser des informations que je vous ai données, mais ne les associez en aucun cas avec moi.

Ceci est une question entièrement séparée. Que pouvez-vous nous dire des buts réels et des fonctions de l’établissement montré dans le lien ci-dessous – du mieux que vous sachiez ou croyiez? On nous a clairement dit, d’une manière certaine mais non spécifique, qu’il y a une connexion avec Mars.

Aucun doute qu’il y a eu une course par les principaux pouvoirs pour être le premier sur Mars, ne serait-ce que pour examiner les structures photographiées par satellite. Il y a aussi sans doute eu une civilisation sur Mars… qui est peut être encore là. La question est : sont-ils nos descendants ? Ou sont-ils vraiment des extraterrestres, et s’il en est ainsi, quelle technologie peut-elle être trouvée ? Il est possible que des atterrissages aient déjà été faits par des véhicules volants très avancés étant utilisés par le Commandement Spatial Américain Top Secret. Cette organisation, et la technologie qu’ils possèdent, sont à des années lumières en avance sur ce que l’on permet au public de savoir…

source : https://projectavalon.net/lang/fr/in_tribute_Todd_fr.html


C’est l’histoire de la bataille d’un homme pour découvrir la vérité sur les races extraterrestres qui visitent la Terre. Fort de ses nombreuses années d’expérience en tant qu’officier de police, Tony Dodd s’est attaqué à des dissimulations gouvernementales top secrètes, a survécu à des menaces de mort et a établi une communication télépathique avec les extraterrestres.

La scène ovni en Grande-Bretagne dans les années 1990 était assez animée, car il existait un certain nombre de groupes ovnis dont les membres étaient à la fois croyants et sceptiques. Un personnage controversé qui préférait manifestement les croyants était Tony Dodd.🔻
En lisant pour la première fois ce livre peu après sa publication, je l’ai trouvé assez amusant et ne l’ai pas étudié en profondeur. Cependant, en le relisant, je suis frappé par la façon dont il semble typique de l’ufologie britannique des années 1990. Il commence par une liste de remerciements, donnant les noms d’ufologues, dont la plupart étaient connus pour leur crédulité, ou dans certains cas pour leur malhonnêteté, en ce qui concerne l’étude des rapports d’ovnis.

Pour le lecteur occasionnel, une partie au moins du contenu de ce livre peut sembler tout à fait convaincant, même s’il est quelque peu bizarre, mais le lecteur plus critique se rendra sûrement compte, en lisant l’introduction, qu’il ne s’agit pas d’une étude sérieuse des rapports d’ovnis et des enquêtes sur ces derniers. On nous raconte qu’un homme s’était arrangé pour récupérer un paquet qu’il devait envoyer à Tony Dodd. Il l’a récupéré auprès d’un diplomate, comme prévu, dans une rue de Hampstead, à Londres, qui lui a remis le paquet alors qu’il savait qu’ils étaient surveillés par quatre hommes dans une voiture qui étaient déterminés à s’emparer du paquet. On nous dit également que l’homme qui a reçu le paquet a remarqué que l’un des hommes dans la voiture lui avait rendu visite quelques semaines auparavant pour l’avertir qu’il était sous surveillance. Comment peut-on être aussi ridicule ? Le reste du récit est encore moins plausible et, avant la fin, la plupart des lecteurs auront deviné que le colis, qui contenait bien sûr d’étonnantes photographies et d’autres preuves d’OVNIs, n’a jamais été reçu par Tony Dodd.

Ce qui est particulièrement intéressant chez Tony Dodd, c’est que, contrairement à beaucoup d’autres personnes qui s’intéressent de près à l’ufologie, il semble avoir un passé très sain et normal. Il nous raconte son enfance heureuse, son mariage heureux, et une carrière intéressante et satisfaisante en tant qu’officier de police, atteignant le grade de sergent.

Dodd déclare que sa première rencontre avec un OVNI a eu lieu en janvier 1978 alors qu’il conduisait une voiture de police dans le North Yorkshire, accompagné d’un collègue. La description qu’il en fait est remarquablement similaire au « vaisseau éclaireur vénusien » photographié par George Adamski. Il a affirmé que de nombreuses personnes, y compris d’autres officiers de police, ont également vu des OVNIs, mais je ne suis pas au courant de rapports indépendants significatifs provenant d’autres personnes dans le North Yorkshire. Cependant, Dodd affirme qu’il est « rapidement devenu sinistrement conscient qu’ils semblaient s’occuper de moi autant que je m’occupais d’eux ».

Après environ quatre ans, Dodd a rejoint la Yorkshire UFO Society, qui est devenue célèbre, ou notoire, selon le point de vue, parmi les ufologues britanniques. Il est invité à rejoindre la Société en tant que directeur des enquêtes. Ses activités se sont étendues et elle est devenue une organisation internationale, de sorte que son nom est devenu largement connu dans le monde des ovnis.

Inévitablement, il a ensuite reçu de nombreux autres rapports, dont certains que ceux qui préfèrent examiner les affirmations extraordinaires de manière critique classeraient inévitablement comme des canulars. La plus remarquable d’entre elles est sans doute la conspiration de Kalahari. Dodd a reçu une lettre et ce que l’auteur prétendait être un document d’information de l’armée de l’air sud-africaine, donnant des détails sur le crash d’un vaisseau spatial contenant des extraterrestres humanoïdes dans le désert de Kalahari le 7 mai 1989. Malgré des « doutes » sur le document, Dodd et d’autres personnes qui l’ont lu, l’ont apparemment accepté comme une copie maladroite d’un document officiel authentique, même s’il s’agissait d’un canular évident, et même pas intelligent.

Il semble que plus Dodd s’impliquait dans l’ufologie, plus il devenait crédule, et il s’est mis à enquêter sur les rapports d’enlèvements par des extraterrestres, interrogeant les personnes apparemment enlevées avec l’aide d’un hypnotiseur. Bien entendu, il considérait la plupart de ces cas comme réels, plutôt que de chercher des explications psychologiques.

Il prétendait recevoir des messages télépathiques des extraterrestres et écrivait : « On m’a dit à plusieurs reprises que j’avais un rôle important à jouer dans le lien de communication entre les extraterrestres et les êtres humains« .

Une partie du travail de police de Dodd consistait inévitablement à enquêter sur des rapports d’animaux de ferme morts ou mutilés. Au lieu d’accepter que ces incidents soient causés par des prédateurs, des charognards et, à l’occasion, des vandales fous, il a accepté les affirmations de certains ufologues américains plutôt douteux qui s’intéressaient à ce sujet, selon lesquelles certains de ces incidents étaient causés par les activités des extraterrestres. Il a également accepté les affirmations selon lesquelles les extraterrestres tuaient parfois des humains, ignorant les explications crédibles proposées pour ces décès et disparitions.

Les histoires les plus amusantes concernent peut-être la fascination de Dodd pour les incidents OVNI présumés en Islande et dans les environs. Ses investigations dans ce pays ont dû susciter un certain intérêt, car on nous dit qu’en 1996 et 1997, des chalutiers islandais (ou des hommes prétendant être des chalutiers islandais ?) ont commencé à lui téléphoner pour lui faire part de leurs étonnantes observations d’ovnis. Il ne semble pas lui être venu à l’esprit qu’ils auraient pu trouver amusante son acceptation sans critique de leurs histoires.

À long terme, les activités de Tony Dodd et des ufologues de même acabit ont eu un effet négatif sur les enquêtes sérieuses concernant les phénomènes aériens inhabituels et les incidents étranges, qu’ils soient réels ou imaginaires. D’autres livres et magazines britanniques sur les OVNI, plutôt crédules ou tout simplement malhonnêtes, ont rapidement réduit ce qui, à un moment donné, semblait se développer en études interdisciplinaires éventuellement utiles sur les incidents inhabituels, qu’ils soient physiques ou psychologiques, à une simple forme de divertissement populaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s